Un moment d'égarement

530599.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une comédie estivale avec deux pointures du cinéma français et deux jeunes espoirs féminins.  Après la version 1977 de Claude Berri, ce remake 2015 de Jean-François Richet a tout pour réussir.

 

Succédant à Jean-Pierre Marielle, Vincent Cassel campe ici un tout autre registre après son rôle dans “Mesrine : l’Ennemi public n°1” (2008) du même réalisateur. Il délaisse la violence pure pour jouer celle de la séduction. Habituellement plus intimidant dans ses rôles, il est mis cependant sur la seconde marche, victime d’une jeunesse de plus en plus dévergondée.
Face à lui, François Cluzet, reprenant le personnage de Vincent Lanoux, incarne un père paranoïaque et névrosé  à cause de sa femme et de la présence de sangliers dans son jardin. Son personnage n’est pas sans rappeler celui de Max et sa chasse aux fouines dans “Les Petits Mouchoirs” (2010)  … en version plus armée !

“Un moment d’égarement”, c’est l’histoire d’une vieille amitié entre deux hommes, Laurent et Antoine, qui décident de passer leurs vacances ensemble en Corse avec Marie (Alice Isaaz) et Louna (Lola Le Lann), leurs filles de 18 et 17 ans. Quand Louna parle à son père de sa relation avec un homme plus âgé, une véritable guerre manipulatrice s’installe …
C’est libérée, provocante et très peu vêtue que Lola Le Lann apparaît dans son premier rôle au cinéma. Il n’y a d’équivalence à sa beauté que son jeu d’actrice, très convaincante dans sa partition de jeune fille éperdument amoureuse d’un homme de 45 ans.

Malaise, gêne et provocation … le moment d’égarement de Vincent Cassel se transforme en thriller des bords de plage ! Si messieurs la vision de Lola le Lann quelque peu dénudée vous intriguera, mesdames celle de Vincent Cassel vous ravira tout autant.

Rappelez-vous du film “La Piscine” et de la relation entre Jean-Paul et Pénélope (Alain Delon et Jane Birkin). Point d’intemporel ici ; par contre très sauvage, manipulateur et étonnement attachant.
Sans aucun doute, une comédie estivale à voir !

Jessica Paprocki