… C’est peut-être vous !

247271.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

C’est le grand retour de Charlotte de Turckheim, réalisatrice, avec « Qui c’est les plus forts ? ».  Son précédent,  « Mince alors ! », remonte déjà à 2012.  En 2015, changement de décor radical : son nouveau long métrage nous plonge dans la vie de Samantha et de son entourage. Bien sûr, parce que s’inscrivant dans une actualité où bon nombre de familles, touchées par le chômage, ont du mal à boucler leur fin de mois,  ce film ne laissera pas indifférents les spectateurs. Mais bien loin de tomber dans le piège de la tragédie voire du misérabilisme, Charlotte de Turckheim dépeint le petit monde de Samantha avec humour et légèreté.

Question casting, rien à redire. Il faut dire que la réalisatrice a su s’entourer d’acteurs qui sont loin d’être novices en comédie.   Alice Pol (Samantha), dernièrement vue dans « Supercondriaque » (2014),  et Audrey Lamy et Bruno Sanches (Céline et Dylan),  qui ont tous deux tourné dans « Le Talent de mes amis » (2015), y jouent avec une juste dose d’humour et de sentiments. L’occasion également pour nous de retrouver la toute jeune Anna Lemarchand.  Découverte grâce à son interprétation de Valérie dans « Du vent dans mes mollets » (2012), elle montrait déjà un réel potentiel. Elle le confirme aujourd’hui avec Kim.

« Qui c’est les plus forts ? », c’est avant tout un impact relationnel.  L’alchimie règne entre les acteurs et transpire sur le lien entre les personnages qu’ils incarnent. Il faut noter aussi le caractère attachant de cette « bande de copains ». Le spectateur est libre ensuite de faire preuve d’empathie, ou pas.

C’est donc une bonne petite comédie. Vous ne ressortirez pas indemnes de bonne humeur.

 

 

Ludivine Tollitte.