« La Belle et la Bête » : 5 raisons de ne pas aller le voir.

1.      Le réalisateur Christophe Gans, que nous avions quitté la dernière fois  avec Silent Hill est de retour avec ce nouveau projet. Pour cela, il fait appel à un casting français que l’on aurait pu croire de qualité, au vu des présences de Vincent Cassel, Léa Seydoux ou encore d’Audrey Lamy. Mais encore aurait-il fallu que tout ce beau monde joue juste. Leurs performances, médiocres, nous empêchent de nous plonger complètement dans l’histoire de ce nouveau Belle et la Bête.

 

2.    Ce long métrage manque de plus cruellement d’action, pour ne pas dire qu’il n’en contient aucune. Ne parlons même pas son l’absence totale de suspens… Rapidement la fin vous apparaitra comme prévisible et ce malgré les changements du scénario par rapport à l’histoire de base.  Il nous est alors impossible de ne pas ressentir un pesant ennui.

 

3.     La beauté dans ce conte est censée résider en l’amour naissant entre ses deux protagonistes, malgré les apparences physiques du départ. Pourtant ce thème apparait ici comme absent. Rien ne laisse d’ailleurs penser au départ un rapprochement.

 

4.     Les effets spéciaux en revanche seront un point plutôt positif du film. Le réalisateur s’est donné les moyens, allant jusqu’à refaire des vêtements d’époque, ce qui nous offre un rendu visuel pour le moins réussi. Mais cette plongée dans un monde imaginaire ne suffit pas à elle seule à redresser le navire.

 

5.     En définitive, malgré toute la promotion et l’attrait qu’il y aurait à voir cette belle histoire sur grand écran, ce long métrage est loin de tenir les promesses auxquelles nous voulions nous attendre.  La Belle et la Bête  de Christophe Gans, ne séduira donc pas son public et ne sera pas la réussite à laquelle vous vous attendiez.

 

ET