Ils se sont aimés, ils s’aimeront encore.

561858.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Si bon nombre d’entre nous connaissent les comédies romantiques commençant souvent par la rencontre entre deux inconnus, c’est ici l’une des rares fois où l’une d’entre elle débute par le divorce. Ce pari, c’est celui de la jeune Dorothée Sebagh, qui après Chercher le garçon en 2012 en est déjà avec L’Ex de ma vie à son second long-métrage.

Le film nous présente un couple franco-italien, porté à l’écran par les comédiens Géraldine Nakache et Kim Rossi Stuart, décidant d’organiser leur divorce en urgence en France, où la procédure est plus rapide qu’en Italie. Elle est violoniste, son chef d’orchestre vient de lui proposer de l’épouser, il n’y a donc plus de temps à perdre. Notre duo séparatiste se retrouve donc à Paris, l’endroit initial d’une lune de miel n’ayant jamais aboutie. Dans la ville du romantisme, un véritable jeu du chat et de la souris se met en place pour finir bientôt en triangle amoureux.

L’aventure est comique, la liaison tient la route et le tout possède on peut le reconnaitre de bons ingrédients. Mais malheureusement l’histoire a du mal à atteindre pleinement son potentiel comique et ne fera donc pas consensus.

 

Julien Impe