Que la montagne est belle

281048.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour le second opus de Belle et Sébastien intitulé “L’aventure continue ”, le Canadien Christian Duguay, à qui l’on devait auparavant « Jappeloup », succède à Nicolas Vanier à la réalisation. Malgré ce changement aux commandes, ce deuxième volet ne perd absolument rien au change.

A première vue, le scénario ne paie pas vraiment de mine, jugez plutôt : un jeune garçon part à la recherche d’un membre de sa famille, disparu dans un accident d’avion. Cependant, l’intrigue mélange action, suspense et émotions avec brio, sans jamais tomber dans le pathos.

Mais la force de ce long métrage est principalement due au jeu des acteurs, notamment Félix Bossuet et Tchéky Karyo, dans les rôles respectifs de Sébastien et son grand père César, que l’on retrouve avec grand plaisir. Le jeune garçon, découvert dans le premier épisode de « Belle et Sébastien », est toujours aussi attendrissant et émouvant, il forme une nouvelle fois un duo mémorable avec la chienne Belle. C’est avec une vraie jubilation que l’on voit Thierry Neuvic compléter cette équipe de choc. Le comédien, toujours aussi talentueux, fait preuve d’un réel charisme dans la peau de cet aviateur bougon.

 

Ce second volet est donc une pleine réussite, offrant à un public ravi un spectacle haut en couleurs magnifié par des prises de vue magnifiques. Cette réalisation est sans aucun doute un spectacle idéal pour les fêtes de Noël, qui saura réjouir les petits et enchanter les plus grands.